comparatif-pea-compte-titres-que-choisir

Comparatif PEA vs Compte-titres : Que choisir en 2021 ?

Le PEA et le compte-titres ordinaire sont deux supports d’investissement permettant d’accéder à la Bourse. Chacun possède des avantages et des inconvénients, c’est pourquoi il est fréquent de se demander lequel choisir.

Évidemment, ce ne sont pas les seuls supports d’investissement existant, puisqu’il y a aussi la possibilité d’investir via une assurance-vie. 

Voici des éléments de réponse avec ce comparatif détaillé entre le PEA et le CTO.

Comparatif au niveau du rendement

Au niveau du rendement de portefeuille, le PEA et le compte-titres sont équivalents. Ils permettent tout deux d’investir sur une diversité de titres sur les marchés financiers. Leur rendement dépendra sur quoi vous investissez.

==> Égalité entre le PEA et le CTO au niveau du rendement

Comparatif au niveau de la souplesse

Les plafonds de versement diffèrent : le PEA est limité à 150 000€, le PEA-PME est limité à 225 000€ et le PEA Jeunes est limité à 20 000€. Le CTO quant à lui ne possède pas de plafond de versement, il est donc plus souple que le PEA à ce niveau-là.

De plus, les retraits sur le CTO sont libres contrairement au PEA où ils sont soumis à une durée de détention minimum (5 ans) pour pouvoir profiter de la fiscalité avantageuse. Le CTO est donc plus intéressant pour les retraits, et plus souple.

==> Avantage au CTO au niveau de la souplesse.

Comparatif au niveau du choix des titres

Concernant le choix des titres, les investissements disponibles avec le PEA sont limités aux entreprises ayant leur siège en France ou dans l’Union Européenne. Si vous détenez des parts d’OPCVM (Organisme de placements collectifs en valeurs mobilières), ceux-ci doivent être investis au moins à 75% dans des actions de sociétés ayant leur siège dans l’Union Européenne ou l’Espace Économique Européen. 

Quant aux investissements du CTO, ils peuvent être réalisés dans des entreprises domiciliées dans le monde entier, via tous les types d’instruments financiers disponibles : obligations, actions, produits dérivés, etc. 

==> Avantage au CTO au niveau du choix des titres.

Comparatif au niveau des risques

Il faut savoir que sans risque élevé, il n’y a pas de rendement élevé. Le CTO et le PEA n’offrent aucune garantie en capital, donc le niveau de risque est similaire.

Selon sur quoi vous investissez, le risque sera plus ou moins élevé : les actions sont réputées risquées, les obligations un peu moins, concernant les fonds d’investissement cela dépend de leur composition (zone géographique, secteur d’activité, etc..).

À noter cependant qu’avec un compte-titres ordinaire vous aurez accès à un plus grand nombre de titres, sa zone géographique d’investissement étant plus large que celle du PEA qui est limitée aux actions de sociétés françaises et européennes. Ainsi, vous pourrez diversifier davantage votre portefeuille avec un CTO, et limiter le risque.

==> Léger avantage au CTO au niveau des risques qui peuvent être limités par la diversification de portefeuille.

Comparatif au niveau de la fiscalité

Au niveau de la fiscalité, le PEA semble plus avantageux : après une détention du compte supérieure à 5 ans, ses revenus ne seront imposés qu’aux prélèvements sociaux et exonérés d’impôt sur le revenu. Vous ne paierez donc que 17,2% au lieu de 30% en temps normal correspondant à la “flat tax”.

En revanche pour les revenus du compte-titres, vous serez imposé dès le 1er euro et quel que soit sa durée de détention soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu (avec les tranches que vous connaissez), soit au prélèvement forfaitaire unique (ou “flat tax”) d’un montant de 30%.

==> Avantage au PEA au niveau de la fiscalité.

Comparatif au niveau de la transmission

Au niveau de la transmission, il faut savoir qu’un compte-titres peut être transmis de son vivant aux enfants. Alors qu’un PEA ne peut en aucun cas être donné même à ses héritiers, il appartient à un individu unique. 

Le CTO sera donc transmis aux héritiers sans que les plus-values latentes du compte ne soient imposées ni à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux. Alors que dans le cadre d’un PEA, le compte sera automatiquement clôturé au décès du titulaire et les prélèvements sociaux devront être acquittés. 

==> Avantage au CTO au niveau de la transmission.

Bilan récapitulatif des différences PEA – Compte-titres

Plan d’Épargne en Actions

Compte-titres ordinaire

Plafond de versement

150 000€

Pas de plafond

Zone d’investissement

France + Union Européenne

Monde

Fiscalité

Exonération d’IR après 5 ans de détention (mais prélèvements sociaux)

PFU de 30% ou barème de l’IR quel que soit la durée de détention

Retraits

Pas avant 5 ans (sinon fermeture du PEA)

Libres

Nombre par personne

1

Illimité

Risque

Aucune garantie en capital

Aucune garantie en capital

Horizon de placement conseillé

Long terme

Court terme, moyen terme ou long terme

Conclusion : Compte-titres ou PEA ? 

En résumé, CTO et PEA présentent tout deux des avantages et inconvénients indéniables. Mais ils ne doivent pas être mis en concurrence puisqu’ils sont plutôt complémentaires.

Posséder chacun des deux comptes vous permettra d’investir d’une part dans des actions européennes en profitant d’une fiscalité avantageuse (via le PEA), et d’autre part de diversifier votre portefeuille en investissant à l’international (via le CTO).

Donc le meilleur choix à faire selon nous est d’ouvrir un PEA et un CTO cumulativement pour profiter des avantages de chacun !